Muscler sa créativité

Pour ce début d’année je voulais vous proposer de la commencer en musclant votre créativité, je vais m’inspirer du petit livret de « My Little Box » qui propose 30 idées sur le développement de sa créativité. Elle ne tombe malheureusement pas du ciel cette petite, il faut la muscler et avec discipline!

Je vous partagerai une image par jour et approfondirai celles-ci, on va mettre notre créativité au boulot 💪🏼, au travers de citations, de situations, de découvertes.<br
ez que ça touchera plus d’un domaine, que ca vous permet de sortir de votre zone de confort et donc de vous surpasser mais aussi de vous affirmer, de prendre confiance en vous et de prendre conscience de vos talents oubliés!

Jour 1:

Il n’est jamais trop tard pour éclore, en effet plus que la jeunesse de l’âge, c’est la jeunesse de l’esprit qui compte.

Il est important de vaincre vos craintes du ridicule, pour oser aller là où vos désir vous portent. Vous êtes engagés dans un boulot dont vous vous lassez, vous avez dans le coin de votre tête un rêve jamais réalisé, eh ben il n’est jamais trop tard!

« A force de blocages, à force de ne pas oser, on sombre dans l’amertume. » explique Nathalie Azoulai.

Cela exige tout de même parfois des efforts surhumains, on sort de sa zone de confort, on prend des risques, on se surpasse mais on ose et on n’aura aucun regret.

Cependant il est tout de même important de se fixer des objectifs réalisables tout en gardant une lucidité et une sécurité.

Je vous propose pour cela de consulter mon article sur le METHODE SMART ici et L’OPÉRATION GRAND BLANC ici.

Bonne lecture ♡

Jour 2:

Ouvrez simplement les yeux, voyez ce qui vous entoure, le monde est rempli de merveilles et parfois on est tellement englué dans notre quotidien, dans notre train train qu’on ne prend plus la peine de l’admirer. Il y a tellement de choses à découvrir, la terre est grande, voyagez, allez voir de quoi ce monde est fait. Allez vous promener et arrêtez de regarder votre smartphone ou vos pieds, lever les yeux, et redécouvrez votre trajet habituel, observez les gens, voyez le beau qui vous entoure. Allez au musé, au cinéma. Découvrez et gardez vos yeux d’enfants.

N’hésitez pas à me dire ce que vous avez découvert aujourd’hui ou redécouvert. 💋

Jour 3:

img_5299

Consacrez dans votre agenda, un jour pour faire une découverte artistique!

fan de musique, c’est pour moi une vrai « extase » quand je découvre un nouvel artiste ou une nouvelle chanson qui me met les poils! Ça me motive pour me lever, pour bouger, l’écouter en rue, dans les transports, sous la douche, etc et je pense qu’on peut ressentir ça dans d’autres milieux artistiques.

La photographie par exemple me passionne également, je me souviens quand j’étais petite je passais des heures sur GETTY IMAGE, à la découverte de nouvelles photographies à mettre dans ma chambre ou sur mon fond d’écran.

Les mots également, je suis très sensible au pouvoir des mots, ils peuvent te donner du courage, de la force, un nouvel espoir, une nouvelle vision des choses, un nouveau souffle, une réflexion. Je suis une passionnée des citations, étant plus jeune je me souviens également passer des heures a chercher  LA citation qui me convenait sur le moment ou pour mettre sous ma photo skyblog (il fut un temps j’avais déjà un blog  :p), et encore aujourd’hui je suis sensible à ce qu’un citation peut passer comme message. Mais également les mots dans les chansons, les chansons à texte m’attirent énormément et d’ailleurs, je ne peux écouter une chanson sans aller checker les paroles ou la traduction, car je vis vraiment les chansons, j’aime me faire des films. Mes parents et grands parents m’ont transmis cette passion pour la chanson essentiellement française et certaines chansons peuvent vraiment me transpercée, mon père m’a appris a être sensible aux textes, il m’a contaminé, petite j’étais amoureuse de JJ GOLDMAN, ce n’est pas commun mais je vois en cet homme quelqu’un de foncièrement bon, sensible, humble et extrêmement humain, je vois en Cabrel un poète inégalé, en Aznavour une force et une persévérance, en Brel, un Belge fier et assumé, et j’en passe. Notre rendez-vous annuelle a toujours été devant les enfoirés! On était comme des fous devant notre écran de télévision! Ou je me rappelle aussi des réveillons il y a 15 ans, en famille devant la FUREUR, à chanter comme des stars, ou a faire des concerts improvisé devant les invités avec ma « sœur » de cœur, une vrai passion!

Ma mère a toujours adoré lire, et je l’ai suivie, peut-être est-ce pour cela que je suis si accrochée au mot, a la littérature, je peux passer des heures dans une librairie, une bibliothèque ou encore à la Fnac, et je pourrais acheter milles livres! J’en ai en stock que je dois encore lire et ça ne m’empêche pas d’en acheter de nouveaux dès que l’occasion se présente!

Avec mon grand-père paternel, c’était plutôt le dessin, c’était un vrai artiste, il faisait un trait sur une feuille et je devais créer un dessin à partir de ce trait. Une activité que je fais maintenant avec mes petits neveux!

J’ai donc eu la chance d’avoir une famille assez passionnée, qui m’ont transmis beaucoup de choses niveau artistique et je trouve intéressant de se fixer un jour par semaine pour découvrir ce que les artistes ont voulu transmettre à travers des tableaux, des textes, des sons, des livres, des pièces de théâtre, des photographies etc…

Soyons gourmands, ayons soifs de découverte pour cette nouvelle année!

Tips: A Bruxelles chaque premier mercredi du mois les musées sont gratuits! (Je connais mon programme pour la journée 😀 et vous?)

Jour 4:

img_5334

Dépassez-vous, sortez de votre zone de confort. « Ce qu’on appelle traditionnellement la zone de confort, c’est cet ensemble d’activités, d’habitudes ou de comportements qui vous sont familiers et dont vous n’osez sortir par peur des jugements extérieurs ou de l’échec. » zone de confort La zone de confort vous limite dans votre propension à faire de nouvelles expériences.

Sortir de cette fameuse zone de confort, c’est se donner les moyens de ne plus craindre l’inconnu, de satisfaire sa soif de connaissance et bien entendu, de se rapprocher du bonheur personnel.

D’une manière quotidienne, il est tout à fait possible de développer votre curiosité et d’enrichir votre savoir, sans pour autant avoir à entrer en conflit avec votre mode de pensée.

Commencez par des choses simples, que vous pourrez effectuer à l’abri des regards, afin de prendre conscience que le fait de sortir de votre zone de confort est une démarche qui doit émaner de vous, avant de s’intéresser à ses probables effets sur votre environnement.

Par exemple, écoutez de la musique différente de ce que vous avez l’habitude d’écouter, qui ne vous ressemble pas. L‘éclectisme est une forme d’ouverture d’esprit qui vous permet de sortir de votre zone de confort.

Testez des nouvelles expériences culinaires, découvrez de nouvelles saveurs, ouvrez-vous à la nourriture internationale.

Ou encore, osez les nouvelles rencontres, osez prendre la parole.

Soyez ambitieux! Osez, essayez. La réalisation personnelle est le meilleur outil pour sortir de votre zone de confort. La zone de confort, c’est cette petite voix dans votre tête qui vous dit « non ne fais pas ça, tu vas te ridiculiser » ou « non, c’est trop risqué ». Mais dans les faits, ce n’est qu’une limitation personnelle absurde qui nous empêche de nous épanouir et qu’il faut absolument combattre si nous voulons vivre pleinement notre vie.

Vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire !

Jour 5:
img_5335

Gardons notre âme d’enfant, celui qui touchait à tout, qui avait soif d’apprentissage, qui aimait se faire des films, imaginer, jouer un rôle, en faire trop!

Jour 6:

img_5336

Essayez! Et même si c’est un échec, vous aurez tenté, vous aurez appris, vous aurez découvert, vous aurez changé et vous aurez avancé.

Dans la vie il est important de se créer des objectifs, pour avancer, pour donner une direction et un sens à notre vie, nous développer, atteindre des buts que nous nous sommes fixés et montrer ce que l’on vaut.

Souvent les objectifs sont trop vastes et trop flous, on ne sait alors par où commencer et comment commencer.

La méthode SMART est la clé pour atteindre vos objectifs. Il est important de bien le cadrer avant de commencer. (Suite de mon article sur le Méthode SMART ici)

N’oubliez pas, tout ce que vous entreprenez, vous n’en sortirez jamais perdant, vous aurez appris, avancé, vous n’aurez aucun regret.

Jour 7:

img_5379

Je vous expliquais plus haut, que mon grand-père faisait un trait sur un papier et que je devais créer un dessin à partir de ce trait, on est totalement dans le sujet!

J’adore aussi acheter des meubles en deuxième main et les customiser les retaper, leur donner une  nouvelle vie.

Il est important de voir les choses d’un nouvel œil, de donner une seconde vie à quelque chose dont on ne donne plus aucune importance, ou qu’on ne regarde plus ou que trop peu.

Essayez! Donnez un nouveau souffle à un objet! Et montrez-moi ça :).

Jour 8:

img_5338

Les rêves sont fait pour être réalisés. Ne nous mettons aucune limite.

Réaliser ses rêves, c’est 80% de maîtrise de soi et de psychologie. Le reste, c’est de la gestion de son temps.
Il n’est jamais trop tard pour se fixer de nouveaux buts, jamais trop tard pour rêver de nouveaux rêves.
On est tous capable de faire ce dont on a envie, il faut bien évidemment du courage, de l’ambition, de la motivation, beaucoup de patiente, de risques parfois mais restez confiants, la vie donne la possibilité d’atteindre nos rêves.

Il y a cependant des stratégies pour atteindre son rêves:

  • Être dans le bon « mood », pour réaliser ses rêves, il faut entretenir les émotions positives et savoir comment casser sa dépendance aux émotions paralysantes (peur, anxiété, découragement, doute, impuissance, accablement, culpabilité…). Réaliser ses rêves, c’est 80% de maîtrise de soi et de psychologie. Le reste, c’est de la gestion de son temps.
  • Il est également important de se fixer des objectifs intermédiaires pour pouvoir avancer vers votre rêves. Établissez un plan d’action, c’est ainsi qu’on transforme un rêve en réalité.
  • Prenez la responsabilité de ce qui vous arrive: Cessez de chercher des excuses ou des raisons qui expliquent pourquoi vous ne bougez pas. Vous créez votre réalité, alors mettez-vous aux commandes. Vous n’obtenez pas les résultats que vous voulez ? Au lieu de blâmer les autres, le monde entier ou vous-même, au lieu de jouer à la victime ou au martyr, essayez autre chose, modifiez votre approche et mettez-vous à la recherche d’autres moyens. La folie, disait Einstein, c’est refaire les mêmes choses, encore et encore, en s’attendant à de nouveaux résultats.Et la meilleure façon de se sortir de son sentiment d’impuissance, c’est de prendre la responsabilité de la suite des choses.
  • Passez à l’action: Les personnes qui réalisent leurs rêves ne sont pas que des rêveurs, mais aussi des acteurs. Les personnes qui réalisent leurs rêves ne sont pas que des rêveurs, mais aussi des acteurs. Quels gestes spécifiques devez-vous faire pour avancer vers votre objectif? Ne laissez pas passer une journée sans poser un geste pour l’atteindre, si minime soit-il (un téléphone, une lecture, un cours, une marche à l’extérieur, une période de méditation…). Un jour, vous regarderez en arrière et réaliserez tout le chemin que ces petits pas vous auront fait parcourir. Méditer ? Marcher à l’extérieur ? Oui, parce que lorsqu’on se sent bien, qu’on est bien branché sur soi, les gestes à poser viennent souvent d’eux-mêmes, spontanément, et ne demandent pas tant d’efforts.
  • Sachez vous entourer: Créez aussi un environnement stimulant et encourageant, en choisissant vos amis, vos lectures, les émissions que vous écoutez et regardez. Faites le jeûne des médias qui distillent la peur. S’il le faut, faites-vous aider et protégez-vous des gens et des conversations qui vous donnent le sentiment de valoir moins que vous ne valez.
  • Soyez patient… et surtout confiant.Nous vivons à l’ère de l’instantané, du presse-bouton, de la vitesse et de la satisfaction immédiate de nos désirs. Les grands rêves demandent souvent du temps. Par contre, leur réalisation apporte de grandes satisfactions, de la joie et de l’épanouissement. Comme le souligne Paulo Coelho, c’est la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante. Alors gardez le cap et croyez profondément que vous allez y arriver. Apprenez à apprécier le trajet et à vous récompenser en cours de route.
  • Réaliser ses rêves c’est aussi savoir lâcher prise: On dirait parfois que, plus on fait des efforts pour que quelque chose arrive, plus la chose s’éloigne. Et oui, il faut parfois arrêter de penser de façon obsessionnelle à son rêve, à ses objectifs et ses moyens d’action et, encore une fois, faire confiance. S’en détacher provisoirement peut permettre à notre cerveau de faire émerger certaines solutions et surtout de laisser la place à l’originalité et la créativité.

Jour 9:

img_5380

…Écouter de la musique qu’on n’a pas l’habitude d’écouter…
…Regarder des émissions qu’on n’a pas l’habitude de voir…
…Aller dans des bars…
…Rencontrer de nouvelles personnes…
…Aller à des conférences….
…Avoir une activité nouvelles…
…Changer de salle de sport…
…Partir une week-end en city-trip…
…Aller en vélo au travail…
…Déjeuner au parc…
…Oser porter des vêtements qu’on adooooore mais qu’on « n’assume » pas, faites le pas! pour ma part j’adore les pièces qui sortent un peu de l’ordinaire et j’adore l’originalité, sans avoir peur du regard des gens! je vous assure, les gens ne jugent pas autant qu’on le croit et d’avoir oser faire le pas ça donne une assurance croyez-moi :D.
Osez la petite jupe en vinyle super tendance, les bas résilles, commencez par les résilles serrées, les soquettes à paillettes :D, les broderies, le mélange d’imprimer.
Donne votre touche à vos tenues.

 

D’autres idées? je suis preneuse

Jour 10:

img_5381

Dans mon article sur le « Miracle Morning » je vous parlais du pouvoir de l’écriture. Je vous laisse checker ça ici :).

Jour 11:

img_5382
On appelle ça plus précisément le « food art »: Le food art, ce sont des oeuvres pour saliver. Des oeuvres présentées dans ton assiette et pas dans les musées.

EEEEh oui jouer avec le nourriture c’est permis!

« Peindre sur toile, c’est si surfait. Pour un peu plus d’originalité, l’artiste américaine Brittany Powell s’est associée avec Tae Kitakata, et tous deux ont décidé de faire de la création sur tartine. Ils reproduisent des tableaux d’art moderne hyper connus avec quelques tranches de fromage ou des sauces de toutes les couleurs. Rothko, Damien Hirst et Mondrian trouvent donc une deuxième vie dans le pain de mie. L’idée est cool, mais semble aussi fraîche que la tomate qui développe son écosystème au fond de mon frigo. » (Madmoiz’elle)


Et si on se préparait de superbes tartines pour le déjeuner?
ça vous inspire? Montrez-moi vos chefs d’oeuvres! ou dites moi en quoi vous êtes un artiste dans l’âme!

Jour 12:

img_5383

Savoir dénicher des sujets inédits de conversation, que cela soit avec des personnes à peine rencontrées, avec des amis de longue date ou lors de situations requérant la démonstration de notre intelligence sociale (entretien d’embauche, arrivée dans une nouvelle communauté…), c’est s’assurer une certaine crédibilité.

N’ayant pas forcément une énorme confiance en moi ainsi qu’étant de nature assez timide, j’ai tendance à redouter les moments en tête à tête, et je me cache souvent derrière une faible imagination (« roh je ne sais pas quoi dire… ») ou encore (De toute manière les gens se moquent de ce que je dis…). eh ben non, si nous pouvons discuter de tout et de rien, nous passons pour des des êtres intéressants, à la vie bien remplie et notre légitimité à prendre la parole n’est dès lors pas remise en cause.

Ok mais comment trouver ces sujets de discussion?

  • En mettant nos passions en relief: Nous avons tous des thèmes ou des activités qui nous passionnent, qui nous transcendent.Sans la peur du regard de l’autre, nous pourrions sans doute en parler pendant des heures, sans interruption. Ces sujets de conversation sont de bons sujets.Ils transmettent votre énergie, votre véracité et votre amour.
  • L’écoute: Cette dernière est un outil permettant l’identification des besoins et des intérêts de nos interlocuteurs. Pour que l’écoute permette effectivement de mettre en relief de potentiels thèmes de conversation, il vous suffit de poser des questions ouvertes.
  • Alimenter la conversation grâce à la méthode du « Lâcher prise »: Lors d’une discussion, notamment avec des inconnus, c’est la peur du jugement, le manque de confiance en soi et le refus d’une affirmation personnelle trop manifeste qui nous pousse à limiter les sujets de conversation. Essayez donc de dire tout simplement ce que vous avez sur le cœur, en évitant de vous censurer.
  • Susciter la discussion grâce à l’observation: Au même titre que l’écoute, l’observation peut vous permettre de trouver des sujets de conversation de manière aisée. L’apparence d’une personne, les indices vestimentaires, la communication non verbale… autant de diffuseurs de valeurs qui vous permettent de rattacher un individu à un groupe social ou d’en déduire le mode de fonctionnement.Jour 13:
    img_5384Résumé:
    Le narrateur rencontre, dans un autobus, un jeune homme au long cou, coiffe d’un chapeau orné d’une tresse au lieu de ruban. Le jeune homme échange quelques mots assez vifs avec un autre voyageur, puis va s’asseoir à une place devenue libre. Un peu plus tard, le narrateur rencontre le même jeune homme en grande conversation avec un ami qui lui conseille de faire remonter le bouton supérieur de son pardessus. Cette brève histoire est racontée quatre-vingt-dix-neuf fois, de quatre-vingt-dix-neuf manières différentes.
    Commentaires sur  le livre:

    « vraiment très drôle. Comme quoi avec un peu d’imagination on peut rendre une histoire banale intéressante et même drôle. Je me suis aussi amusée à faire la même chose avec d’autre thème, très bon pour stimuler le cerveau. »

    « J’ai tout simplement adoré ! C’est un livre génial, très original et bien écrit. Raymond Queneau a su trouvé un concept nouveau et a réussi à l’exploiter comme il faut, pour nous faire rire et nous donner l’envie d’essayer par nous-même. Je conseille sans hésiter ! »

« Je crois que c’est l’un des livres les plus surprenants que j’ai pu lire ! Queneau a fait très fort : raconter la même histoire de 99 façons. C’est très original, surprenant, drôle et ça se lit facilement et rapidement. J’ai eu peur que ça me lasse vu que c’est quand même répétitif mais pas du tout. En fait, ça m’a même plutôt fait marrer. Et en plus, on apprend ou on revoit certains genres stylistiques. Certains genres ressemblent parfois à du n’importe quoi (ils manquent des lettres par exemple). Je trouve que c’est un bel hommage au langage et aux mots, et à la liberté d’écriture. De plus le placement des textes est mûrement réfléchi (le dernier « texte » crée d’ailleurs une chute et cela donne un côté comique). »

Personnellement ça m’a donné envie de le lire, et vous?

Publié par

Une réponse sur « Muscler sa créativité »

  1. Je vais vite voir car tout ds conseils m ont bcp aidé 👍et je te souhaite une bonne année 2018 qui j espére te donnera te superbe idées à ns transmettre et bonne vie à ton
    bloc👌

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s